La cigale et la fourmi (version d’Yves Prigent)


Blog de yves :Poésie et Evangile, La cigale et la fourmi

Le chrétien cigale
S’amusant tout l’été
N’était pas matinal
Quand il fallait prier.

Quand le froid fut venu
N’avait rien préparé
Et très vite dépourvu
Devant l’adversité.

Mais le chrétien fourmi
Amassa tout l’été
Consultant les Écrits
Son âme rassasiée.

Quand le froid fut venu
Il était à l’abri
Car Dieu avait pourvu
Malgré les ennemis.

Cette fable adaptée
Pour la vie du croyant
Prouve que la piété
Renie les négligents.

Lecture: Hébreux 2 v 3:
Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut?

Étiquettes : , , ,

One response to “La cigale et la fourmi (version d’Yves Prigent)”

  1. Rev. MABEN A TIATI says :

    Il n’est pas rare de rencontrer des hommes et les femme qui renvoient à plus tard comme si la décision les appartient. Voudrait mieux se tenir sur la rive sauve avant de reflechir

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s