Tag Archive | Québec

Renseignement SVP ?…

[Voici un petit article très touchant que j’ai déniché sur un autre site. J’ai voulu le partager avec vous. adresse: http://labergeriedestricasses.fr/renseignement-svp/]

Depositphotos_46425551_m (2)Lorsque j’étais très jeune, mon père a eu l’un des premiers téléphones dans notre voisinage. C’était une boîte en bois, bien polie fixée au mur et un petit récepteur noir,accroché sur son côté.
J’étais trop petit pour l’atteindre, mais j’étais habitué
à écouter avec fascination mes parents lui parler…
Puis par la suite j’ai découvert que quelque part,
dans ce merveilleux appareil, vivait une personne fantastique qui avait pour nom «renseignement SVP» et il n’y avait rien qu’elle ne savait pas… Car elle pouvait fournir le numéro de téléphone de n’importe qui et en plus de l’heure exacte…

Ma première expérience personnelle avec ce «génie»s’est produite un jour ou ma mère était partie chez une voisine. Je m’amusais au sous-sol, et je me suis donné un coup de marteau sur un doigt. La douleur était terrible. J’étais seul et personne ne pourrait me réconforter. Je faisais les cent pas autour de la maison en suçant mon doigt pour finalement arriver devant l’escalier…

Le téléphone !!! Rapidement je pris le tabouret, je suis monté dessus, j’ai décroché le combiné «Renseignement SVP» dis-je dans le microphone… donc un clic ou deux et j’entends une petite voix claire me dire «Renseignement» Je dis alors, «j’ai mal au doigt» «Est-ce que tu saignes ?» ma demandé la voix, j’ai répondu «non, mais je me suis frappé avec un marteau et ça fait très mal» La voix me demanda alors «Peux-tu ouvrir la boite à glace ?» Je lui répondis que oui  «alors prend un petit morceau de glace et pose le sur ton doigt» me dit-elle.

Après cette expérience, j’ai appelé «Renseignement SYP» pour n’importe quoi. Je lui ai demandé de l’aide pour ma géographie, pour les mathématiques. Elle m’a dit comment m’occuper du petit écureuil que j’avais trouvé dans les bois… …Un peu plus tard mon canari est mort, j’ai donc appelé «Renseignement SVP» et lui ai raconté ma triste histoire. Elle ma écouté attentivement et m’a dit des choses normales qu’un adulte dit pour consoler un enfant, mais j’étais inconsolable…
…Je lui ai demandé -Pourquoi les oiseaux chantent si magnifiquement et procurent de la joie, seulement pour finir comme un tas de plumes dans le fond d’une cage ? Elle a sans doute ressenti mon désarroi et me dit alors, d’une vois calme «Paul, rappelle-toi toujours qu’il existe d’autres mondes où on peut chanter» alors je me suis sentais mieux .Et je pouvais utiliser le téléphone et entendre la voix devenue si familière.

Tout ça c’était à Québec au Canada, j’avais alors 9 ans et nous avons déménagé loin. Aussi je m’ennuyais terriblement de mon amie «Renseignement SVP» Dans ma tête d’enfant Je n’ai jamais songé à utiliser le nouvel appareil dans notre nouvelle maison….

Alors que j’allais vers l’adolescence, le souvenir de ces conversations de mon enfance ne m’ont jamais quitté. Souvent lors des moments de doute et de difficultés, je me rappelais de sentiment de sécurité que j’avais à cette époque avec «Renseignement SVP» J’appréciais maintenant, la patience, la compréhension et la gentillesse qu’elle a eu à consacrer de son temps pour un petit garçon.

Quelques années plus tard faisant une escale à Québec, j’ai téléphoné à la famille, puis sans penser vraiment à ce que je faisais j ‘ai fait le «O» c’est-à-dire «Renseignement SVP» et miraculeusement j’ai retrouvé cette petite voix si familière que je connaissais si bien !!! Je n’avais rien prévu de tout cela, mais je lui demande pouvez-vous m’aider à épeler le mot «réparation ?»

Il y eu un long moment de silence. Ensuite j’entendis une voix douce me répondre: Je suppose que ton doigt doit être guéri maintenant ?

Je me suis mis à rire et j’ai dit «C’est donc toujours vous?»

je rajoute «Je me demande si vous avez la moindre idée comme vous étiez importante pour moi pendant toutes ces années ?»

Je me demande dit-elle, «mais sais-tu que tes appels étaient aussi important pour moi? je n’ai jamais eu d’enfant et j’étais toujours impatiente de recevoir tes appels !

Je lui ai dit comment, si souvent, j’ai pensé à elle au cours de ces dernières années et je lui ai demandé si je pourrais la rappeler, lorsque je reviendrais visiter ma sœur.

-Je t’en prie, tu n’auras qu’à demander Sally” me répondit-elle.

Trois mois plus tard j’étais de retour dans la famille, mais c’est une voix différente qui me répondit, j’ai donc demandé de parler à «Sally»

Êtes-vous un ami ? Me demanda la voix inconnue. Je lui répondis,
-oui, un vieil ami» Alors j’entendis la voix me dire
-je suis désolé d’avoir à vous dire ça, Sally ne travaillait plus qu’à temps partiel ces dernières années parce qu’elle était très malade. Elle est morte il y a quelques semaines, mais elle m’a laissé un petit message pour vous.

Dites-lui que je crois qu’il y a un autre monde où on peut chanter.
Il saura ce que cela veut dire  Oui je savais ce qu’elle voulait dire!
Savons-nous l’influence que nous pouvons avoir sur les autres ?
Bonne Journée

Aux lecteurs

Bonjour à tous!

C’est la fin du mois de février et je ne vous ai pas encore laissé un petit mot personnel cette année. J’ose croire que vous vous portez bien et que le Seigneur fait de grandes oeuvres en vous, mais aussi par vous dans les cœurs de ceux que vous côtoyez. Que Dieu continue de vous bénir.

J’aimerais dresser un petit bilan du ministère accompli par ce site et aussi de ce que j’ai fait (succès et revers) au cours de l’année 2015 et début 2016.

D’abord, je me dois de demander pardon pour mon manque d’assiduité. Pendant une bonne partie de l’année, je n’ai que très peu écrit. Parfois j’écrivais trop à la fois pour compenser aussi, ne vous permettant pas de lire les articles à votre rythme.

Quand je regarde le succès qu’à rencontré ce site (blogue) auprès des internautes du monde entier, je ne puis que remercier Dieu et constater qu’il y a toujours une soif spirituelle dans ce monde.

Au départ, mon blogue n’était destiné qu’à ceux que je rencontrais quotidiennement et qui me posaient des questions au sujet de la foi. Comme je n’ai pas toujours le temps de répondre à toutes leurs questions, j’avais décidé de passer mon temps oisif à écrire quelques réponses sur un site vers lequel je pourrais éventuellement les diriger.

Mais la majorité des lecteurs vient d’un tout autre public. Un publique qui s’intéresse à l’anabaptisme, à l’Église primitive, au mennonitisme, à une foi basée sur la Bible, et surtout un public demandeur de traités évangéliques et de littérature évangélique. Je reçois en moyenne une demande de traités tous les 5 jours, et ce surtout d’Afrique, mais aussi beaucoup de France. Il y a aussi eu des commandes du Québec, d’Haïti ou encore de Grèce, mais c’est avant tout l’Afrique francophone et la France qui sont intéressés par cette offre. Ensuite, une ou deux fois par mois (au moins), je reçois des courriels contenant seulement des questions au sujet de la foi, ou encore des demandes de baptêmes, ou des personnes se demandant où et comment rejoindre les assemblées de l’Église de Dieu en Christ (mennonite). J’ai eu des discussions très édifiantes avec plusieurs personnes. Dans certains cas, l’amitié s’est développée et j’ai pu échanger plus par courriel, téléphone ou même face à face avec des lecteurs intéressés par une certaine facette de missionnaireanabaptiste.org. Plusieurs personnes sont entrées en contact avec l’Église au Québec, comme au Burkina, au Bénin, en Côte d’Ivoire ou encore au Burundi. Plusieurs frères dans l’Église m’ont exprimé leur soutien en découvrant ce site.

Je me suis senti vraiment béni en voyant que le site intéressait des gens partout dans le monde, sans être un site marchand, et sans jouir de publicité, mon petit site concernant une pratique de la foi qui semble démodée pour beaucoup, a attiré l’attention de lecteurs de plus de cent pays et territoires (les Dom-Tom français sont classés séparément de la France métropolitaine) au cours de l’année 2015.

Le lectorat reste largement Français: 26% des pages vues le sont depuis la France et ses territoires et pays associés (outre-mer), selon les statistiques de WordPress, qui ne sont pas complètes, mais donnent une bonne idée du public. Le reste de l’Europe (surtout Suisse, Belgique et « Union Européenne ») fournit aussi un grand bataillon de lecteurs, qui si on ajoute la France place l’Europe au premier rang des pages vues 44% du total. Le Canada et les États-Unis sont sur les deux autres marches du podium. Le Canada est le seul autre pays que la France à dépasser les 1000 pages vues. l’Amérique du Nord représente 28% des lecteurs du site.

L’Afrique représente quand à elle 17% des pages vues, mais une bien plus forte part des demandes de traités et je dirais que 2/3 de tous mes contacts courriels proviennent d’Afrique francophone. La Côte d’Ivoire est le pays africain où missionnaireanabaptiste.org est le plus lu. Elle est suivie de près par le Cameroun, le Togo et le Burkina Faso qui sont tous dans le top 10 dans le palmarès de WordPress. Le Gabon, la RDC et le Bénin ne sont pas loin derrière et d’autres pays comme le Rwanda, le Burundi, le Maroc, L’Algérie et la Tunisie ne sont pas en reste.

L’Amérique latine (incluant l’Amérique  centrale et les Caraïbes) est de plus en plus présente avec une apparition récente d’un lectorat régulier surtout au Brésil (9e place au classement général 2015), mais aussi le Mexique, Haïti et le Pérou. C’est en partie dû au fait que j’ai quelques pages en portugais et en espagnol, mais j’observe que nombreux sont les lecteurs de ces pays qui lisent surtout mes articles en français. Je serais curieux de connaître leur profil :).

L’Asie et l’Océanie sont réduits à la portion congrue avec moins de 300 pages vues en un an… Cela s’explique probablement par le fait que le français y est peu parlé et que les christianisme et surtout l’anabaptisme n’y sont que peu représentés ou connus.

Je vous invite à continuer de me mettre au défi de vous répondre personnellement, et j’espère que le service que je vous offre vous satisfait. Si vous avez des questions, continuez à me les poser. Je désire continuer de partager avec vous les petites choses qui m’inspirent foi, amour, paix et courage tout au long de l’année.

Je veux améliorer la rubrique « coin lecture » pendant cette année. Je veux aussi pousser certains sujets sensibles et doctrinaux un peu plus loin, mais je ne sais pas encore combien de temps j’y consacrerai et quand je pourrai m’atteler à la tâche.

Je suis maintenant de retour au Canada depuis 6 mois. Je fais de la traduction, mais aussi je donne des cours de français, et je fais de l’apiculture en été. Je cherche toujours à consacrer du temps à l’évangélisation, tant face à face, en distribuant des traités autour de moi et dans les grandes villes de Québec et Montréal, que sur internet (essentiellement à travers ce site).

Continuez de prier pour moi et je prierai pour vous.

 

 

Des questions?

Nous avons tous des questions. Certaines plus sérieuses que d’autres.
Il y a des questions qu’on peut poser à n’importe qui, celles qui demandent l’aide d’un spécialiste en la matière, celles qu’on a honte de poser mais qu’on pose quand même, et celles qu’on ne pose jamais.

Ce blog me donne déjà, et me donnera souvent, l’occasion de réfléchir à certains sujets, de poser des questions pointues à des amis, de consulter la Bible qui contient toutes les réponse à la vie spirituelle, et d’apporter ces réponses aux lecteurs de ce blog, avec quelques-unes de mes propres idées.

J’aimerais que chacun se sente libre de poser des questions, soit sous forme de commentaire, soit en m’adressant un courriel. Je rappelle que je ne suis pas un spécialiste, mais il est vrai que j’en sais plus au sujet de la foi anabaptiste que la majorité des internautes, pour la bonne raison que je m’efforce de vivre selon cette foi, qui n’est malheureusement pas un chemin que beaucoup empruntent aujourd’hui.

Je signale ici que je viens de rédiger une nouvelle page: Église de Dieu en Christ, mennonite. C’est une brève introduction à notre foi, qui vous donnera un bon aperçu de nos croyances et de notre profession de foi. Nous essayons, par la grâce de Dieu, de vivre en harmonie et en obéissance avec les principes énoncés dans cette page, qui sont tous fondés dans les Écritures. Je serais heureux si chacun lisait cette confession de foi, même si vous n’êtes pas d’accord avec celle-ci.

Je sais que la religion est devenue un sujet presque tabou pour certains; d’autres cherchent constamment, presque obsessionnellement, à démontrer que la Bible est truquée, fausse, dotée d’un sens politique, etc. Je ne suis pas d’accord, et ce à cause de l’amour et de la puissance réelle que je trouve en moi et que j’admire en tant d’autres qui ont accepté le sang de Jésus, qui se sont repentis de leurs péchés, et qui combattent aujourd’hui les forces du mal.

Bon, je vous laisse! Merci pour vos encouragements!

Hugues

Soyons attentifs à la voix de Dieu

Voici quelques versets apportés à la fin du message du matin aujourd’hui à l’assemblée de Roxton Falls, au Québec. J’ai écouté par téléphone depuis l’Inde. J’ai trouvé que le message de ces versets s’appliquait bien à moi aujourd’hui. J’ai tant de projets, même en pensant à ce blogue je me suis dit que j’aurais dû chercher la volonté de Dieu plus profondément, afin de savoir si c’était une idée inspirée par Lui, ou seulement une passion de ma part qu’il faudrait contrôler, en attendant avec patience l’heure dictée par Dieu. Même si je fais quelque chose pour Dieu, je dois être prudent et circonspect. Je ne peux pas le faire par orgueil. Je dois attendre l’heure propice, lorsque l’Esprit me dira d’aller de l’avant avec mon projet, ou de le changer un peu.

Qu’est ce que la vie? Encore une question, la plus troublante de toutes les question pour l’humanité… 

Je m’adresse maintenant à vous qui dites: Nous irons aujourd’hui ou demain dans telle ville, et nous y passerons une année, nous trafiquerons et nous gagnerons. moins il pria avec instance qu’il ne plût point; et il ne plut point sur la terre durant trois ans et six mois. Or, vous ne savez pas ce qu’il en sera de demain; car, qu’est-ce que votre vie? Ce n’est qu’une vapeur qui parait pour peu de temps, et qui s’évanouit ensuite. Au lieu que vous devriez dire: Si le Seigneur le veut, et si nous vivons, nous ferons ceci ou cela. Mais maintenant, vous vous glorifiez dans vos vanteries. Toute présomption de cette sorte est mauvaise. Celui-là donc pèche, qui connaît le bien et qui ne le fait pas. (Jacques 4.13-17)