Programme de Noël du 18 décembre 2020

Compositions de Noël de mes élèves pour le programme de Noël des écoliers, le vendredi 18 décembre 2020 à 19h00, heure du Québec. Vous pouvez écouter les cantiques et les récitations en français et en anglais via ce lien: https://listentochurch.com/listen/roxton

(Ces textes ne représentent pas nécessairement mon point de vue ou celui de l’Église: ils ont été écrits selon leur inspiration par des enfants anglophones de 11 à 15 ans, qui, pour plusieurs, ne sont pas encore nés de nouveau.)

Cet article sera supprimé après Noël.

Le vrai sens de Noël

On peut penser à Noël comme une période de grande activité. Au milieu de tout ça quelques- uns peuvent s’arrêter et se demander : C’est quoi la vraie signification de Noël? Ou pourquoi est-ce que nous observons Noël? Il y a beaucoup d‘années, Jésus est venu sur cette terre pour sauver le monde de tous ses péchés. Ça c’est la véritable raison de Noël. Mais il y a beaucoup de choses qui sont très facile à classer comme une véritable partie de Noël. Est-ce que nous nous arrêtons quand nous voyons la pile de cadeaux et nous demandons pour-quoi nous donnons des cadeaux en ce moment particulier? Sûrement c’est parce que Dieu a donné son fils Jésus à l’humanité comme le cadeau ultime. Peut-être la chose que j’aime le plus de Noël c’est les beaux chants de Noël. Parce que qui ne voudrait pas louer un tel merveilleux Roi?

-Andrea Wedel

Noël

La vraie signification de Noël doit être de commémorer la naissance de Jésus, même si probablement c’était pas le 25 décembre, car la Bible ne dit pas quand il est né. Vraiment, Noël ne doit pas être juste de la bonne nourriture, et des réunions de famille qui sont amusantes. Au lieu de toujours penser à moi-même, je devrais penser aux autres et à la naissance de Jésus qui est la vraie raison de Noël. Chanter des cantiques de Noël est une bonne manière de répandre la joie. Essayons de penser à la naissance et aux autres à Noël.                        

                                                               Jeremy Toews

Les cantiques de Noël

Les cantiques de Noël sont un partie essentielle de Noël. Si nous n’avions plus de chants de Noël, je sentirais que quelque chose manque. La naissance de Christ a inspiré un grande nombre d’auteurs de cantique qui ont composé des centaines de beaux chants. Un cantique de la naissance  de Jésus c’est Sur le Paille Fraîche. Quelques cantiques à propos de personnes qui sont allés voir Jésus sont, Run Little Chidren Run, et Les Mages d’Orient. Hark are They Not Angels parle des anges. Quelques cantiques au sujet de l’étoile sont, Oh Beautiful Star of Bethlehem, et There’s a Star. Quelque chants populaire sont, Minuit Chrétien, Go Tell the Story, Voici Noël, et Jour de Bonheur, un cantique très populaire.

Tara Penner

La Signification de Noël

 Les cantiques de Noël. Donner des cadeaux. Une fête… Qu’est-ce que Noël veut vraiment dire ? Il y a très longtemps, dans le petit village de Bethléem, un bébé spécial est né. Ce bébé était Jésus, le don de Dieu pour l’humanité. Noël, le 25 décembre, est un jour qui a été choisi pour faire une pause et se souvenir de naissance de Jésus Christ. Malheureusement, dans le monde aujourd’hui, il semble que Noël a presque perdu sa vraie signification, et est devenu un temps pour avoir des fêtes, donner des cadeaux, et être avec la famille. Bien que beaucoup des traditions de Noël proviennent d’une fête païenne et n’ont rien à faire avec la naissance de Jésus, Noël peut être encore un temps spécial pour s’amuser avec les autres. Parce-que Noël nous offre des vacances, pourquoi pas utiliser l’occasion pour dire aux autres l’histoire merveilleuse du salut, pour chanter les beaux cantiques de Noël, ou pour être avec nos familles? Quoi que nous fassions, souvenons-nous toujours de la vraie signification de Noël.

              -écrit par Jessica Loewen

                   le 12 novembre, 2020

Qu’est-ce que Noël est?

Ils ne savent pas la date exacte que Christ est né, mais la plupart des chrétiens observent Noël le 25 décembre. Le mot « noël » vient du latin « natalis », qui veut dire : « jour de naissance »…

La coutume de donner des cadeaux de Noël à des amis et des cousins à une date spéciale en hiver a probablement commencé à Rome et en Europe du nord.

Le vert est un symbole de la vie pendant l’hiver. Le rouge est un symbole du sang que Jésus a versé sur la croix. Pour nous. Ce que nous appelons communément les cantiques de noël viennent originalement d’une chanson ou d’une danse grecque qu’on appelle « charaulein », accompagné par la musique de flûte qui se propagea rapidement à travers l’Europe par la suite. C’est devenu spécialement populaire en France, où on a remplacé la musique de flûte avec des chants a cappella.

Mahayla Dyck

Qu’est-ce que Noël est?

Noël est une fête qui célèbre la naissance de Jésus. Personne ne sait la date exacte de sa naissance mais plusieurs personnes pensent que c’est le 25 décembre. L’histoire de Noël nous vient des paroles des apôtres Matthieu et Luc. D’après Luc, un ange est apparu à quelques bergers à l’extérieur de la ville de Bethléem et a annoncé la naissance de Jésus. Matthieu dit comment les mages ont suivi une étoile qui les a conduit à Jésus. Nous ne savons pas quel âge Jésus avait quand les mages sont venus pour le visiter :nous ne savons pas non plus où Jésus était à ce moment.

Le mot « Christmas » en anglais veut dire « messe de Christ ».

Pourquoi est-ce que le rouge et le vert sont associés avec Noël? Le rouge représente le sang que Jésus a versé à sa crucifixion. Le vert symbolise le continuation de la vie à travers l’hiver et la continuité de la foi chrétienne dans la vie éternelle par Jésus-Christ.

                                     Stephanie Loewen  

De l’Église catholique et autres Églises de l’antéchrist

Voici quelques lignes, notez qu’il ne s’agit que d’une seule phrase (c’est lourd hein?), écrites par Menno Simons, pasteur anabaptiste au XVIe siècle. Il était auparavant prêtre dans l’Église catholique, mais voyant l’erreur de celle-ci, et convaincu qu’il ne pourrait pas la réformer, il se joignit aux anabaptistes, qui plus tard furent appelés par son nom : mennonites. Il s’attaque ici aux grands maux de l’Église catholique, qui était souvent décrite comme l’Église de l’Antéchrist par les anabaptistes de cette époque.

« Là où le baptême est pratiqué sans l’ordre et la Parole du Christ, comme il est de coutume chez ceux qui non seulement baptisent sans la foi, mais aussi sans raison et sans conscience; là où le pouvoir et la représentation du baptême, à savoir, la mort au péché, la vie nouvelle, la circoncision du cœur, etc., sont non seulement ignorés, mais aussi méprisés par ceux de l’âge mûr; et où le pain et le vin sont distribués à l’avare, à l’arrogant et à l’impénitent; où le salut est recherché dans de simples principes, des mots et des cérémonies, et où la vie est dirigée contrairement à l’amour parfait, c’est là l’Église de l’antéchrist. »
(Complete works of Menno Simons, cité sur le blog de Bob Goodnough, flatlanderfaith.wordpress.com)

« Petits enfants, c’est ici la dernière heure; et comme vous avez entendu dire que l’antéchrist vient, il y a dès maintenant plusieurs antéchrists; par où nous connaissons que c’est la dernière heure. Ils sont sortis d’entre nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s’ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous; mais c’est afin qu’il fût manifesté que tous ne sont pas des nôtres.
Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part du Saint, et vous connaissez toutes choses. Je vous ai écrit, non que vous ne connaissiez pas la vérité, mais parce que vous la connaissez, et parce que nul mensonge ne vient de la vérité. Qui est menteur, si ce n’est celui qui nie que Jésus est le Christ? Celui-là est l’antéchrist, qui nie le Père et le Fils. » (1 Jean 2.18-22)